Vous êtes ici :   Accueil » L'ADEME s'enfonce dans le mensonge et la tromperie
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

L'ADEME s'enfonce dans le mensonge et la tromperie

Stéphane Lhomme
Conseiller municipal de Saint-Macaire
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr 

Communiqué du 9 octobre 2018

 

Compteur Linky : l'ADEME s'enfonce
dans le mensonge et la tromperie

 

Le 8 octobre 2018 (cf communiqué), nous avons révélé comment l'Ademe trichait délibérément en faveur du compteur Linky, en prétendant de façon mensongère que "l’installation des compteurs communicants électriques fait partie des quatre principales mesures que les français souhaiteraient voir adoptées pour limiter les émissions de gaz à effet de serre".

 

Pour faire cette affirmation, l'Ademe s'est appuyée sur une de ses précédentes études… dans laquelle il n'était absolument pas question de compteurs communicants. Après que nous ayons révélé sa tromperie, l'Ademe a réagit… mais pas pour rétablir la vérité : le document de départ (de 181 pages) a simplement été supprimé et remplacé par un bien plus court qui ne permet plus de constater le mensonge pro-Linky de l'Ademe.

 

Heureusement, nous avions pris soin d'enregistrer le document de départ et le voici en ligne sur notre site : vous pouvez bien noter en page 107 qu'il n'est nullement question de compteurs électriques communicants mais seulement de compteurs électriques.

 

Il était déjà honteux que l'Ademe mente ouvertement pour favoriser le programme Linky, mais il est encore plus grave que, prise en flagrant délit, l'Ademe continue de mentir et tente de masquer la preuve de sa forfaiture.

 

Honte aux dirigeants de l'Ademetout aussi malhonnêtes que ceux d'Enedis, de l'UFC-QueChoisir ou de Promotelec.


Stéphane Lhomme

Conseiller municipal de Saint-Macaire (33)
Animateur du site web http://refus.linky.gazpar.free.fr 
Communiqué du 8 octobre 2018
 


Compteurs Linky : l'ADEME prise en flagrant délit de tromperie


 

 

L'ADEME (agence dite "de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie") vient de publier un rapport (1) entièrement à la gloire du compteur communicant Linky. Ce n'est pas une surprise puisque l'Ademe est placée sous la tutelle du gouvernement qui est lui-même promoteur de ce compteur.

Pour autant, rien ne peut justifier que l'Ademe s'autorise à mentir ouvertement pour tenter de soutenir l'industriel Enedis, confronté à un refus de plus en plus massif du compteur Linky.

Il se trouve que dans son rapport, l'Ademe s'appuie (en page 4) sur une de ses précédentes enquêtes, titrée "Représentations Sociales de l’effet de serre - 18ème vague, septembre 2017", pour prétendre que "l’installation des compteurs communicants électriques fait partie des quatre principales mesures que les français souhaiteraient voir adoptées pour limiter les émissions de gaz à effet de serre".

Mais, en se reportant à la dite enquête (2), on peut noter (page 107) que l'item proposé aux sondés était "Installer dans les foyers des compteurs électriques qui analysent les consommations pour permettre aux gens de faire des économies d'énergie".


A aucun moment il n'était question de compteurs communicants comme le prétend aujourd'hui l'Ademe. Il s'agit donc d'un mensonge délibéré de l'Ademe dont nous exigeons une rectification immédiate et des excuses.


Par ailleurs, les items du sondage étaient proposés par l'Ademe et n'étaient absolument pas cités spontanément par les sondés, dont l'Ademe prétend aujourd'hui malhonnêtement qu'ils "souhaitent" les compteurs communicants, et même qu'il s'agit d'une demande "des français".

Qui plus est, l'item "compteur", pratiquement présenté comme étant plébiscité, ne devance en réalité que les items relevant de mesures obligatoires, d'interdiction ou de taxation. Le comble est que l'item "compteur" n'est pas, lui, mentionné comme une obligation (assurément dans le but d'augmenter les réponses favorables) alors qu'Enedis et les pouvoirs ne cessent de prétendre que le Linky est obligatoire.

Il est par ailleurs notable que ce mensonge éhonté de l'Ademe renvoie à une tromperie d'Enedis selon qui l'installation de compteurs communicants serait "nécessaire" pour avoir accès à sa courbe de consommation et ainsi "faire des économies d'énergie". Or :

- il est parfaitement possible d'obtenir en temps réel sa courbe de consommation avec un compteur ordinaire, et même avec un bon vieux compteur électromécanique (3) ;

- consulter une courbe de consommation ne fait faire aucune économie d'énergie, contrairement à des actions concrètes comme isoler son habitation et autres mesures (4) ;

- il n'y a par ailleurs aucun besoin d'avoir sa courbe de consommation pour connaître les moments où il est conseillé de faire fonctionner ses appareils énergivores, la nuit en particulier.

Globalement, le rapport de l'Ademe se contente de reprendre la propagande et les éléments de langage d'Enedis, avançant par exemple de prétendues "économies d'énergie" (inexistantes en réalité), l'intégration des énergies renouvelables (massive en Allemagne depuis 20 ans… sans le moindre compteur communicant), ou la "nécessité" de recharger les voitures électriques… dont l'Ademe feint d'ignorer qu'elles sont aussi nocives que les voitures thermiques (5).


En conclusion, bafouant sa mission d'information de la population, l'Ademe a menti délibérément pour promouvoir indûment le compteur Linky. L'Ademe doit présenter ses excuses, rectifier son rapport et, surtout, informer enfin honnêtement sur les tares et fausses "vertus" du compteur Linky.


SL


(1) https://www.ademe.fr/compteurs-communicants-lelectricite-linky 

(2) https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/representations-sociale-effet-serre-2017-synthese.pdf 

(3) http://refus.linky.gazpar.free.fr/preuve-tromperie-enedis-linky.htm 

(4) https://www.consoglobe.com/15-astuces-reduire-facture-electricite-3524-cg 

(5) https://www.lemonde.fr/economie/article/2015/10/23/emissions-de-co2-l-impasse-de-la-voiture-electrique_4795636_3234.html 

 


Date de création : 06/11/2018 12:17
Catégorie : Stéphane Lhomme -
Page lue 15805 fois