Vous êtes ici :   Accueil » Les données cachées du Linky
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Les données cachées du Linky

calculeo.jpg

https://www.calculeo.fr/actualites/module-wifi-pour-compteur-linky

Les données cachées du compteur Linky

Le déploiement du compteur Linky, dont l’installation dans les foyers français a débuté en décembre 2015, continue sur l’ensemble du territoire. Enedis, en charge de la pose de ces compteurs intelligents, a pour objectif le remplacement de 90% des anciens compteurs dans 35 millions de foyers d’ici 2021. Le secteur de l’énergie et des nouvelles technologies, commence à percevoir tout le potentiel de ces compteurs nouvelle génération. Voyons ce que propose l’entreprise eeSMART, avec le développement du premier module wifi pour compteur Linky.

La Smart Energies Expo 2017

Cette année encore, la Smart Energies Expo a réunis les acteurs incontournables du secteur de l’énergie, mais aussi plein de petits nouveaux, afin de nous présenter les toutes dernières innovations. L’internet des objets, partie intégrante aujourd’hui des stratégies de maîtrise de la consommation énergétique, a bien évidemment été une thématique centrale de ce salon. Rien d’étonnant alors, à ce que le compteur électrique intelligent Linky ait encore fait parler de lui. Zoom sur le premier module wifi pour compteur Linky de la société eeSMART.

Le compteur communicant Linky

Le compteur communicant permet de relever à distance des informations sur la consommation électrique du foyer. Cela permet de faciliter le relevé de compteur, qui se fait désormais à distance, de suivre la consommation en temps de réel et d’effectuer des changements de contrats sans intervention ni prise de rendez-vous. Tous ces services sont déjà une belle avancée vers la simplification et une meilleure gestion de la consommation. Thierry Thomas, co-fondateur de eeSMART nous explique qu’il est possible d’aller encore plus loin. Avec son module wifi D2L, eeSMART veut donner aux particuliers « un accès facile et gratuit à leurs informations sous forme immédiatement exploitable ».

Le module D2L : comment ça marche ?

Concrètement, ce module wifi vient s’encastrer dans un emplacement déjà prévu à cet effet. L’installation est donc très simple, ne nécessite aucun matériel et se fait par le particulier lui-même. Le coût de ce module tournerait autour des 50 € TTC. Les données recueillies seront transmises au tiers choisi par l’utilisateur. Ainsi, eeSMART ne recueille pas les données, elle offre la possibilité à d’autres entreprises (vraisemblablement les fournisseurs d’énergie) de le faire et de fournir ensuite à leurs clients l’interface nécessaire à la consultation de ces données. C’est le cas par exemple, de la solution Homefriend, filiale de Veolia spécialisée dans les secteurs de l’eau et de l’énergie, qui utilise la technologie D2L, pour fournir à ses clients différents services, via une appli mobile sur iOS et Android, tels que:

  • Vision de sa consommation en temps réel
  • Consommation et dépenses par usages
  • Comparaison de sa consommation avec des foyers similaires
  • Alertes : surconsommation, consommations « inutiles »
  • Consultation des informations telles que les puissances souscrites ou le type de comptage

Module Wifi Linky : réelle avancée ou gadget ?

Cette innovation technologique est très séduisante et dans l’air du temps. Avoir l’œil sur tout ce qui se passe chez soi et même le contrôler à distance depuis son smartphone, tentant n’est-ce pas ? On peut se demander si ce module wifi représente une réelle plus-value pour le consommateur ou s’il s’agit juste d’un gadget supplémentaire, sur le marché grandissant des objets connectés, qui regorge de produits répondant plus à un effet de mode qu’à un réel besoin. Rappelons qu’Enedis, propose déjà gratuitement la plupart des fonctionnalités citées ci-dessus, via un espace personnel que chaque utilisateur peut consulter sur internet. Il peut visualiser :

  • Sa consommation globale
  • Se comparer a des foyers similaires
  • Demander à consulter sa courbe de consommation en temps réel (avec un délai de 30 mn) (Ndr - faux: 24 h)
  • Télécharger ses données

Ainsi, les seuls avantages originaux que présente ce module wifi, c’est de pouvoir visualiser la répartition de sa consommation d’énergie par usage, la possibilité de consulter ses données sur son smartphone et de recevoir des alertes personnalisées, fonctionnalités par ailleurs très intéressantes.

Des données personnelles de moins en moins privées

D’autre part, il faut savoir que ce module recueille plus de 70 données différentes, qui seront transmises à un tiers, en plus d’Enedis. La question de la gestion des données personnelles des particuliers avait déjà fait débat lors du lancement du compteur Linky et avait suscitée quelques craintes. Enedis avait alors tenté de rassurer en précisant que la seule information recueillie serait la courbe de consommation globale du foyer et en garantissant une confidentialité totale des données. Avec un appareil capable de segmenter les données et d’en déduire la consommation par usages et peut être même par équipement, la notion de confidentialité et de respect de la vie privée du consommateur devient toute relative et la question de l’utilisation de ces données, même de façon anonyme, peut se poser.


Date de création : 16/05/2019 12:01
Catégorie : Quelles économies ? - Quelles économies ?
Page lue 5551 fois