Que Choisir - 2011 Taxer les voiures électriques

Voitures électriques

On le sait bien Que Choisir, c'est toujours : Consommez ! Vive la Consoumission !   L' UFC est pour tout ce qui consomme de l'électricité.  Mais bien sûr, il faut choisir ce qui consomme le moins... même si le nombre des gadgets croît à une vitesse folle.

On le sait bien : la production d'électricité ne suffira jamais, ne rattrapera jamais la croissance exponentielle de la consommation d'électricité. Mais il s'agit de consommation responsable voyons !

On le sait bien : le marché de l'électroménager, celui de l'auto, sont saturés ; mais il suffit de promouvoir et de tester les objets connectés, comme les climatiseurs, pour maintenir la cadence de rédaction du magazine.  Sinon, on n'aura plus à Choisir entre 60 Millions et Que Choisir... Bon débarras !  Promotion du climatiseur, (qui réchauffe l'air extérieur). Mais aussi promotion du vélo électrique, promotion de la voiture électrique, tellement économique que je subis une ponction sur mes impôts pour subventionner ces merveilles siiiii propres.... car sinon elle s'arracheraient comme des petits pains....

On le  sait bien : Que Choisir est pour Linky, qui devrait (mais ça ne se bouscule pas) stimuler les ventes d'appareils connexes filtres, Emetteur Radio Linky.  Encore des trucs à tester ?  Et ça ne loupe pas ; dans cet article l'église de la Sainte Consommation déplore le projet de taxation prévu depuis le début, bien avant le déploiement du Linky.   

Mais on ne le savait pas : UFC QUE CHOISIR accepte de prendre les 30 euros d'un nouvel adhérent anti-Linky, mais le défend pas ! C'est logique mais très malhonnête.

Malhonnête, ça, on le savait bien et on le montre sur ce site.

La taxe plane

De la TIPP à la TICPE 

Que Choisir 28/02/2011

Mais voilà qu’un problème se soulève avec le manque à gagner pour les finances de l’État. En effet, ces 1,5 million de voitures électriques remplaceront autant de modèles traditionnels qui avalent du carburant liquide et qui rapportent pas moins de 1,2 milliard d’euros à l’État tout les ans grâce à la taxe intérieure sur les produits pétroliers (TIPP)1. Cette taxe qui, comme son nom l’indique, est actuellement prélevée sur chaque goutte de carburant qui entre dans les réservoirs. Mais, là où le bât blesse, c’est que l’électricité n’est pas un produit pétrolier. Le gouvernement a donc discrètement changé cette TIPP en une nouvelle TICPE (taxe intérieure de consommation sur les produits énergétiques). Il est donc désormais, légalement parlant, possible de taxer tout type d’énergie servant à faire avancer une voiture. Y compris l’électricité. Reste à connaître la consommation exacte de chaque modèle. Qu’à cela ne tienne. Un groupe de travail franco-allemand, sous l’égide du BNA (Bureau de normalisation automobile) et de l’UTE (Union technique de l’électricité), travaille à mettre au point une prise de courant spécifique pour recharger les voitures électriques. Elle serait dédiée uniquement à la recharge des voitures électriques (ou des hybrides rechargeables), de par sa forme spécifique et la puissance de courant qu’elle délivrerait.

Nouvelle source de revenus

Cette nouvelle prise serait même « intelligente » et capable de communiquer avec le système électrique de la voiture, pour en connaître l’état de charge (donc le besoin exact en énergie et en temps de charge) et le réseau de distribution de courant. Associez à cela un nouveau compteur communiquant (comme le Linky d’EDF, en cours d’installation) et le tour est joué : il est possible de connaître la quantité exacte d’électricité qui a été nécessaire à la recharge des batteries. Et donc d’appliquer un tarif adapté et de le taxer. Si, aujourd’hui, rien n’est encore clairement défini, il y a fort à parier que le gouvernement ne fera pas, ou ne désirera pas faire, l’impasse sur cette nouvelle source de revenus. Cela sera bien évidemment au détriment de la voiture électrique qui, déjà chère à l’achat, deviendra alors chère à l’usage.

1. Selon l’étude « Le budget 2010 de l’automobiliste français » réalisé par l’Automobile Club (lire notre actu), le total des taxes liées à l’automobiles a rapporté 60 milliards d’euros à l’État en 2010, dont plus de la moitié grâce à la seule TIPP (33 milliards).


Date de création : 22/11/2019 19:18
Catégorie : UFC QUE CHOISIR - Quelles économies ?
Page lue 5749 fois