En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour vous proposer des contenus et services adaptés.
Mentions légales.
Texte à méditer :   Le constructeur de Linky, directeur Europe de la société Itron, a reconnu que le CPL ne s'arrête pas au compteur et se diffuse dans tout le logement, (débat "éco" de Sud-Ouest,  02/03/2016 - Cité Mondiale de Bordeaux. Constructeur de Linky, William Hosono                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                 
Texte à méditer :   Ce "non" d'un individu qui refuse soudainement d'obéir aux ordres affirme l'existence d'une frontière. La révolte ne consiste pas à repousser les frontières mais à les faire respecter.  Albert Camus                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                                              
Texte à méditer :    "L'article L1321-1 du code général des collectivités territoriales prévoit qu'en cas de transfert de compétence à un EPCI, les biens permettant l'exercice de cette compétence sont seulement "mis à disposition", sans transfert de propriété." Maître Blanche Magarinos-Rey, avocate en droit de l’environnement   
Texte à méditer :   « Je vous prie de noter que les États membres ont toute latitude pour statuer sur ces questions..., ou la possibilité pour les consommateurs de ne pas adhérer au système. 11/08/2017 Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne   
Texte à méditer :   L’Ordonnance de Référé du TGI de Grenoble interdit « à la SA ENEDIS d’installer le compteur communicant par Radio Fréquences, dit Linky dans le domicile » et condamne la SA ENEDIS aux dépens et dédommagements en application des dispositions de l’article 700 du code de Procédure Civile. " TGI Grenoble  20/09/2017   
Texte à méditer :   « Ce que l'on souhaite c'est que les techniciens qui interviennent (…) respectent la propriété privée, et si un client s'exprime lors du changement, respectent la volonté du client » Gladys Larose, relations publiques d’Enedis   
Texte à méditer :   "Si le client (...) nous oppose un refus (…) le client ne s'expose à rien (…) il n'y aura pas d'amende, pas de pénalité." Bernard Laurens, Directeur Territorial d'Enedis Bretagne   
Texte à méditer :  Le déploiement du compteur Linky ne doit en aucun cas être une contrainte imposée aux usagers et je vous demande de faire cesser ces pratiques qui contredisent ma volonté  S. Royal   
Texte à méditer :  "Il n'y aura pas de clients exclus du dispositif Linky, sauf ceux qui ne voudront pas ouvrir leur porte, parce qu'on n'est pas habilité à forcer la porte des clients qui ne voudraient pas nous ouvrir, ou qui résistent…" Philippe Monloubou, Président du Directoire d'Enedis  
Texte à méditer :   « Enedis, ... n’a pas le pouvoir d’imposer sa présence et tout usager peut s’y opposer et refuser l’accès à Enedis à son domaine privé. Enedis s’est ainsi engagé auprès de la Ville de Paris à ne pas forcer la main des usagers qui confirmeraient le refus de l’installation de Linky chez eux." Célia Blauel Mairie de Paris   
Texte à méditer :   Copropriété : La Fibre Optique (internet, TV,...) , implique obligatoirement un vote en Assemblée Générale. Pourquoi pas Linky ?   
Texte à méditer :   Jean-François Harinordoquy, Enedis Pays Basque, explique que la propriété privée est respectée par Enedis... Euh...   
Texte à méditer :   "Le refus de remplacement d’un compteur par un particulier est possible.  Bien entendu tout recours à l’intimidation ou non-respect de la propriété privée est inacceptable et le gouvernement condamne tout comportement de cette nature. " Nicolas Hulot   
Texte à méditer :   Tous les médias, affolés par notre défiance, "décryptent" à longueur de page et d'antenne ! Ils décryptent notamment la sécurisation inviolable de nos données, la solidité du cryptage des systèmes numériques... Mais chaque jour apporte son lot de vol de données et d'exploits de hacker... Décrypter l'indécryptable ! Indécrottables et indescriptibles médias !                                 
Texte à méditer :   Dans le cas où les sections de câbles ne sont pas adaptées aux nouveaux réglages, des accidents (feu) peuvent se produire le jour où le particulier fait la demande auprès d'Enedis afin d'augmenter la puissance de son compteur à distance pour répondre à des besoins en énergie plus conséquents (ex : achat d'un jacuzzi) Promotelec (signalé par Stéphane Lhomme)      
Texte à méditer :   "L'obligation (NdR :pour Enedis, pas pour les usagers) demeure. Après, les clients qui manifestent un refus peuvent le faire au titre du respect de la  propriété privée." Jean-François Harinordoquy, Enedis Pays Basque   
Texte à méditer :   Secrétaire d’Etat au numérique M. Mahjoubi 13 avril 2018 France Inter : "Il y a une procédure qui permet de refuser l’installation du compteur. Certains contestent en disant qu’elle est trop compliquée à mettre en place, que c’est trop dur de le demander, mais c’est possible."   
Texte à méditer :   Orthographe : Les compteurs communiCants espionnent en communiQUant nos données ; les fabriCants de chaussures gagnent leur vie en fabriQUant des chaussures. Les gaz suffoCants tuent en suffoQUant leurs victimes. Les arguments convainCants se valident en convainQUant l'interlocuteur... Les humains sont des êtres communiCANTS qui ont une vie sociale extrêmement riche  en communiQUANT avec les êtres vivants autour d'eux. Les attitudes provoCantes attirent l'attention en provoQUant des réactions outrées.Julien Constant   
Texte à méditer :   26/01/2011 - Philippe van de Maele, (alors président de l'ADEME) « Ce compteur n’a rien d’intelligent. Il n’apporte rien en ce qui concerne la maîtrise de la demande d’électricité. Et son modèle économique n’est pas d’une clarté absolue   
Texte à méditer :   J'en appelle au refus de l'achat d'objets connectés et de protocoles dits intelligents ; au refus de l'infiltration tous azimuts de capteurs, tels les compteurs Linky appelés à mémoriser nos gestes au sein de nos habitats. Ce qui est en jeu, c'est la sauvegarde des valeurs humanistes qui nous constituent. Eric Sadin   
Texte à méditer :   Le kVA (kilovoltampère) ne correspond pas exactement au kilowatt (kW). « On perd tous 13 % de disponibilité en termes de puissance », comptabilise Jean-Claude Defives, ancien électricien de Lauwin-Planque. un abonnement 6 kW (30A) qui devient avec Linky 6 kVA : 
                                                                       Avant Linky  
:   230 V     X   30  A    = 6900 VA (Watts)
                                                                       Avec Linky6000 VA    /  230 V     = 26,08 A   
Texte à méditer :   L'économie circulaire, ça ne tourne pas rond, mais comme une chambre à air crevée, ça fuit gravement ! Julien Constant   
Texte à méditer :   Arnaud Schneider, responsable Aquitaine Midi-Pyrénées du déploiement des compteurs de gaz Gazpar : nous respecterons le choix de chacun, et lorsque les particuliers appelleront GRDF, ils seront sortis du périmètre de pose.   
Texte à méditer :   Je limite mes consommations d'eau, de gaz, d'électricité, de bière, de carburant...Car je ne gaspille pas et ce, sans l'aide de machines, car, j'ai été éduqué ainsi. Julien Constant.   
Texte à méditer :   NdR : Si ma pensée se résume à celle d'un compteur "presque pensant", c'est que je suis dans le coma. Julien Constant   
Texte à méditer :   Il est important, de rechercher et mettre en œuvre les conditions pour vivre dans un environnement à pollution électromagnétique aussi réduite que possible.  L’action d’un dispositif de compensation n’élimine jamais le rayonnement du CEM artificiel dont on veut se protéger. Patrice Goyaud, Physicien et Ingénieur retraité de EDF/RTE spécialiste du fonctionnement des réseaux électriques   Patrice Goyaud - Robin des toits
Texte à méditer :   Réveillons-nous ! Pour vaguement rivaliser avec la puissance de mémoire, la vitesse de pensée, l'analyse complexe insaisissable de notre petit cerveau, la richesse créative de notre esprit, les surprises incessantes que notre vie mentale crée, notre apprentissage permanent tous azimuts, il faut des quantités astronomiques de tonnes d'extraction de matière, des Terawatts d'électricité... Mais j'en vois déjà autour de moi qui auraient déjà bien besoin d'une...voiture autonome...   Julien Constant
Vous êtes ici :   Accueil » Linky, Eoliennes, Panneaux solaires = consommables
    Imprimer la page...

Linky, Eoliennes, Panneaux solaires = consommables

Linky, Eoliennes, Panneaux solaires = consommables


 

Alors que L'Italie a déjà remplacé ses Linky par une deuxième génération, l'Energeek nous informe que c'est le tour des éoliennes. La planète devient chaque jour davantage un grand chantier, une immense machine en maintenance permanente. C'est bon pour les affaires de la croissance verte des nouveaux maires-ingénieurs-écolo...

On s'y attendait ; maintenant on y est. De rafistolages en grands carénages, les ruines industrielles s'étendent sur la planète. Et nos Linky, qui coûtent extrêmement cher, vont, comme nos ordiphones, comme nos machines à café, devenir vite obsolètes et seront remplacés par des produits plus "performants"qui polluent et stérilisent la planète à la fabrication, mais surtout, entretiennent la croassance verte, et bien sûr les profits des gens qui se disent "après moi le déluge".  Noé, au secours !

https://lenergeek.com/2020/07/27/france-les-eoliennes-de-premiere-generation-tirent-leur-reverence/

FRANCE : LES ÉOLIENNES DE PREMIÈRE GÉNÉRATION TIRENT LEUR RÉVÉRENCE

lun 27 juil 2020

 RENOUVELABLES , 

Cette année, les éoliennes de première génération installées en France fêtent leurs quinze ans. Un anniversaire synonyme de démantèlement et de grands chantiers de rénovation. Ces éoliennes vont peu à peu être remplacées par des modèles plus récents. Ce chantier de grande envergure doit commencer dès 2020.

Le « grand carénage » des éoliennes de première génération

La production électrique issue de l’énergie éolienne est encore loin d’atteindre des sommets en France. Pourtant, l’année 2020 signe la fin de production pour de nombreuses éoliennes de première génération. Ces modèles, installées il y a déjà quinze ans, arrivent en fin d’exploitation. Le chantier du “grand carénage” de la filière éolienne doit donc démarrer cette année.

Quinze ans d’énergie éolienne en France, et quel constat ? Fin 2018, la France comptait une puissance installée de 15 GW. Bien loin derrière les autres pays d’Europe qui ont développé l’éolien. L’Allemagne dispose de 108 GW de puissance installée, l’Italie de 60,8 GW et l’Espagne de 51,9 GW. D’ici 2023, la France espère atteindre au moins 21,8 GW de puissance installée. Pour cela, plusieurs projets de nouveaux parcs éoliens sont à l’étude. Mais le plus gros chantier à venir est le remplacement des éoliennes de première génération. Elles doivent laisser la place à des modèles plus récents et plus performants. Grâce à ce renouvellement du parc éolien, la puissance installée pourrait progresser de 30% avec le même nombre d’éoliennes.

 
La Commission de Régulation de l’Energie (CRE) estime qu’il faut remplacer l’équivalent de 400 MW de capacités de production. C’est-à-dire que les éoliennes concernées atteignent les 15 ans d’exploitation. Cette durée les fait sortir du cadre défini par les mécanismes de rachat de l’électricité mis en place par l’état. Les éoliennes concernées avaient été déployées en 2005-2006, au moment du boom de l’éolien en France. Entre 2006 et 2011, la France avait en effet déployé près de 6 GW de puissance éolienne. Entre 2020 et 2024, l’Hexagone doit donc s’attendre à un grand chantier pour remplacer ces éoliennes de première génération.

Rénovation ou démantèlement ?

Toutes les éoliennes de première génération seront-elles remplacées ? Non. Dans la plupart des cas, les éoliennes à remplacer. Mais certains sites sont menacés de fermeture. Pour les éoliennes 10% plus grande que les éoliennes d’origine, les entreprises en charge des parcs n’ont pas besoin de nouvelles autorisations pour leurs chantiers. Mais pour tous les autres modèles, les chargés de projets doivent faire valider leurs autorisations. En ce qui concerne les projets situés dans des zones où la réglementation a changé ces quinze dernières années, le chantier pourra causer d’importants coûts supplémentaires. Et si le potentiel du parc éolien n’est pas suffisant, des démantèlements seront à l’ordre du jour.

La CRE met en garde l’Etat

Si la CRE voit ce grand chantier comme une opportunité pour les éoliennes tricolores, elle s’inquiète aussi du coût pour l’Etat. Les parcs éoliens peuvent bénéficier de mécanismes de soutien de l’état quand ils répondent aux appels d’offre. Et la rénovation des éoliennes de première génération pourrait engendrer un effet pervers.

La CRE s’inquiète : “Nous craignons que des parcs rénovés surévaluent leur prix dans leur dossier de candidature aux appels d’offres où ils sont mis en concurrence avec des parcs neufs structurellement plus chers à construire.” Les exploitants des parcs éoliens français pourraient profiter de cette manne. Mais ce n’est pas le seul problème.

Vers une nouvelle carte de l’éolien français ?

La rénovation des éoliennes de première génération pourrait avoir un autre effet pervers. Les exploitants vont devoir investir sur les parcs existants. Or, ils sont principalement regroupés dans deux régions : la région des Hauts-de-France (qui compte 3,3 GW de puissance éolienne installée) et le Grand Est (3,1 GW).

Quid des régions à la traîne ? En juin 2019, la Corse était la région française la moins équipée avec seulement 3 parcs éoliens et une puissance installée de 18 MW. Avec 9 parcs éoliens et 70 MW, la région Île-de-France était aussi très en retard. Et le trio de queue était complété par la Provence-Alpes-Côtes-d’Azur, qui totalisait 17 parcs éoliens pour 48 MW.


 Pour dynamiser un développement homogène de l’éolien sur le territoire, la CRE plaide pour une distinction dans les appels d’offres. Sa solution : différencier les appels d’offres pour les parcs éoliens rénovés et les appels d’offres pour les nouveaux projets éoliens. De quoi empêcher le chantier des éoliennes de première génération de faire de l’ombre aux futurs parcs.

RÉDIGÉ PAR : LA RÉDACTION
La Rédaction
 


Date de création : 28/07/2020 19:42
Catégorie : Quelles économies ? - Quelles économies ?
Page lue 5079 fois

Réactions à cet article

Personne n'a encore laissé de commentaire.
Soyez donc le premier !