Sans électricité depuis un an pour avoir refusé le compteur Linky

Sans électricité depuis un an pour avoir refusé le compteur Linky

Un habitant de Lignan-sur-Orb s'apprête à passer un deuxième hiver sans électricité. Il refuse l'installation d'un compteur Linky dans sa maison. Un collectif d'opposants vient de lui apporter son soutien. Nicolas n'est pas un cas isolé, Enedis s'est engagé à lui trouver une solution très rapide.

https://www.francebleu.fr/infos/societe/sans-electricite-depuis-un-pour-avoir-refuse-le-compteur-linky-1603183402

26/10/2020

Dans la maison, il fait à peine 19 degrés. "C’est encore supportable" dit Nicolas. "Mais le pire est à venir avec une chute des températures". Cet habitant de Lignan-sur-Orb, dans l’agglomération de Béziers, vit sans électricité depuis septembre 2019. Cet enfant de la commune a tout simplement refusé l’installation d’un compteur Linky.

J'ai "tout simplement" refusé Linky il y a trois ans. J'ai un chauffage d'appoint (butane catalyse 4kW) en cas de coupure de courant, ce qui semble arriver de plus en plus souvent à beaucoup d'usagers suite aux tempêtes. Mais mon compteur blanc électronique est toujours là et Enedis ne m'a ni menacé, ni coupé le le courant.  Nicolas n'a donc pas les mêmes droits que moi alors que nous vivons dans le même pays. Etonnant non ?

L'immense majorité des usagers se laisse faire, pour tout. Comme les Amish, j'ai un téléphone portable, mais le wifi est éteint chez moi, sauf quand un invité s'en plaint. La pensée unique et commune annone depuis mon enfance et en fait depuis la révolution industrielle : on n'arrête pas le progrès. Comme La Boétie et les penseurs de la Décroissance le disent depuis longtemps, l'être humain aime sa servitude. Comme cela est vrai. Se faire contrôler avec une montre connectée, une appli covid, quelle félicité !

Cette soumission pour avoir la paix (qui n'est pas sans rappeler l'essence de l'islam), cette résignation, est issue de la paresse et de la lâcheté : on préfère abdiquer notre liberté plutôt que se battre. "Les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux. Georges Brassens". Ce conformisme si bien décrit par François Brune, se paie très cher : la soumission de la majorité des usagers est qualifiée d'assentiment par les industriels, stigmatisant ainsi les rares personnes qui osent se lever comme Albert Camus, et dire, et faire : Non !  Si tout le monde accepte, c'est que c'est bien...  A quoi bon aller à l'école alors ? 

Auparavant, ce père de famille de deux enfants en bas-âge (3 et 7 ans) était équipé d’un compteur de chantier (donc provisoire) pour lui permettre de terminer les travaux de cette bâtisse de 120 m².  À échéance du contrat, et malgré des factures d’électricité payées, Enedis lui aurait enlevé l’équipement sans le prévenir au préalable, assure cet Héraultais.

Le compteur de chantier était sur le trottoir à l'extérieur. J'ai réglé 50% du raccordement. Je paie mes impôts et je rembourse mon crédit maison. Enedis assure avoir reconduit à deux reprises le contrat, d'un an à chaque fois, de ce compteur provisoire, permettant ainsi de profiter de cet équipement. 

Rappel : le coffret situé à l'extérieur du domicile est la plus petite pièce du logement que vous louez ou possédez. Tout intervention contraire à vos droits est une violation de domicile : car j'ai signé pour du courant 230V x 30 A (= 6,9 kWh), ou pour 6000 kVA si c'est un Linky ' et j'ai refusé Linky, officiellement. Eh oui, Linky c'est un limite de soutirage plus basse, presqu'un kWh de moins.

"J'ai proposé d'acheter un compteur sur internet. Refus catégorique d'Enedis."

Rappel : Matériel - P. GOYAUD Le CBE respecte le Code de l'Energie   

Séparé depuis peu, Nicolas aurait souhaité profiter de ses enfants pendant les vacances scolaires. Évidemment, sans courant, difficile de les faire venir ici dans le froid. Les jouets et les vêtements des enfants sont encore dans les placards.

"Depuis un an, on se débrouille comme on peut. D’abord avec l'utilisation d'un groupe électrogène. Mais ça fait du bruit. Depuis, nous allons dans la famille, ou chez des amis. Ce n’est pas simple. Mais pas question de quitter notre maison. C’est un projet de vie."

Suite à notre intervention, Philippe Malagola, le directeur d'Enedis dans l’Hérault  assure qu'une solution rapide sera trouvée pour que Nicolas ait du courant. 

"Nous ne le laisserons pas dans cette situation. On posera un compteur. Nous sommes désolés de sa situation." 

d'Enedis."

Rappel : comme pour les sacs plastiques, les ampoules électriques à filament, les moteurs à explosion, les centrales nucléaires, l'hydrogène, les technologies nouvelles ne succèdent pas aux anciennes en les éliminant : elles s'y ajoutent.

Le droit de tous à l’électricité, un bien de première nécessité
Nicolas est loin d'être le seul dans son combat. Sur Facebook, il a reçu le soutien du collectif Stop linky Languedoc Roussillon + info 5G.

La responsable du collectif, qui regroupe plus de 2.500 abonnés, dénonce les méthodes d'Enedis. "Le groupe fait du chantage et met la pression pour que les clients acceptent l'installation de ce compteur" assure Chris. Nicolas est dans son droit de refuser. Nicolas ne serait pas un cas isolé. Ceux qui ont résisté aux menaces se sont vus installé (sic ! ben bravo France bleu.e)   vu installer  un compteur autre que Linky si l'on en croit les opposants au compteur (exemple mis en avance  (sic !) avant sur leur page Facebook).
https://www.facebook.com/groups/829511247177664/permalink/3232146760247422

"Ce chantage est intolérable et illégal. L'électricité est un droit l’article 121-1 alinéa 4 du Code de l’énergie, reconnaît 'le droit de tous à l’électricité, un bien de première nécessité' […] l’article L. 322-8 du même code, Enedis SA est chargée d’assurer l’accès au réseau de distribution dans des conditions objectives, transparentes et non discriminatoires et sans oublier que le compteur linky n'est pas obligatoire pour le consommateur'".

"Cette réticence est rare" explique le directeur d'Enedis dans l'Hérault. Le déploiement des compteurs Linky a commencé en 2015 et doit s'achever d'ici la fin 2021. À ce jour, 580.000 foyers (sur 718.000) ont été équipés dans 230 communes.   Ils seront remplacés par des Linky petit à petit  Voir aussi ce qui se passe en Italie

L'immense majorité des usagers se laisse faire, pour tout. Le téléphone portable et le GPS, nous ne les avons pas demandés ; le lavage de cerveau permanent de la publicté qui exploite notre paresse naturelle a créé ces besoins. Et hop ! C'est "pratique".  Comme les Amish, j'ai un téléphone portable, mais le wifi est éteint chez moi, sauf quand un invité s'en plaint. Je choisis quand j'en suis capable encore...Car la pensée unique et commune annone depuis mon enfance et en fait depuis la révolution industrielle : on n'arrête pas le progrès. Comme La Boétie et les penseurs de la Décroissance le disent depuis longtemps, l'être humain aime sa servitude. Comme cela est vrai. Se faire contrôler avec une montre connectée, une appli covid, quelle félicité !

Cette soumission pour avoir la paix (qui n'est pas sans rappeler l'essence de l'islam), cette résignation, est issue de la paresse et de la lâcheté : on préfère abdiquer notre liberté plutôt que se battre. "Les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux. Georges Brassens". Ce conformisme si bien décrit par François Brune, se paie très cher : la soumission de la majorité des usagers est qualifiée d'assentiment par les industriels, stigmatisant ainsi les rares personnes qui osent se lever comme Albert Camus, et dire, et faire : Non !  Si tout le monde accepte, c'est que c'est bien...  A quoi bon aller à l'école alors ? 

Le maire de Lignan-sur-Orb  tombe des nues. "Je pensais que la situation était réglée" explique Jean-Claude Renau. "J’ai été sollicité par Nicolas. Je suis intervenu auprès d’Enedis. Sincèrement je pensais qu’un arrangement avait été trouvé". Dans la commune, seuls deux habitants (dont Nicolas) ont refusé l’installation de ce compteur très controversé.

25 millions de compteurs Linky  (28 178 266  le 27/10/2020 : C'est quoi le métier de journaliste ?) ont été installés en France à ce jour. L'installation de ces conducteurs    (sic !) (compteurs-capteurs) Linky est une directive européenne rajoute Philippe Malagola, le directeur d'Enedis dans l’Hérault 

Menteur : Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne. « En ce qui concerne la portée et l’exhaustivité de l’évaluation économique du déploiement des compteurs intelligents en France effectuée par les autorités nationales, je vous prie de noter que les États membres ont toute latitude pour statuer sur ces questions. Il s’agit par exemple des scénarios envisageables, à savoir le caractère obligatoire ou facultatif du déploiement sur leur territoire, le remplacement éventuel des compteurs existants, ou la possibilité pour les consommateurs de ne pas adhérer au système, ou de le faire plus tard. » 11/08/2017

L'immense majorité des usagers se laisse faire, pour tout. Le téléphone portable et le GPS, nous ne les avons pas demandés ; le lavage de cerveau permanent de la publicté qui exploite notre paresse naturelle a créé ces besoins. Et hop ! C'est "pratique".  Comme les Amish, j'ai un téléphone portable, mais le wifi est éteint chez moi, sauf quand un invité s'en plaint. Je choisis quand j'en suis capable encore...Car la pensée unique et commune annone depuis mon enfance et en fait depuis la révolution industrielle : on n'arrête pas le progrès. Comme La Boétie et les penseurs de la Décroissance le disent depuis longtemps, l'être humain aime sa servitude. Comme cela est vrai. Se faire contrôler avec une montre connectée, une appli covid, quelle félicité !

Cette soumission pour avoir la paix (qui n'est pas sans rappeler l'essence de l'islam), cette résignation, est issue de la paresse et de la lâcheté : on préfère abdiquer notre liberté plutôt que se battre. "Les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux. Georges Brassens". Ce conformisme si bien décrit par François Brune, se paie très cher : la soumission de la majorité des usagers est qualifiée d'assentiment par les industriels, stigmatisant ainsi les rares personnes qui osent se lever comme Albert Camus, et dire, et faire : Non !  Si tout le monde accepte, c'est que c'est bien...  A quoi bon aller à l'école alors ? 

"Nous n'effectuons plus aucune maintenance sur les anciens compteurs. Nous n'installons rien d'autres que du Linky."

Enedis (ex-ERDF) prévoit de remplacer 90% des 35 millions de compteurs électriques d’ici 2021 pour des compteurs électriques Linky. Le gestionnaire d’électricité applique une obligation légale prévue dans le code de l’énergie. Faux : Code de l'Energie L341-4

Plus moderne, le boîtier vert permet de relever la consommation d’électricité à distance pour ensuite facturer l’usager au "réel" et non à partir d’une estimation.

Personne ne fait d'économies avec Linky, peu d'usagers consultent leur compteur ; certains ne savent même pas où il est. mais les dépenses augmentent : achat d'objets connectés, multiplication des gadgets électroniques ménagers, non consultation du compte Enedis perso... chauffage à  22⁰,  appareils bousillés par Linky, gestionnaires d'énergie...

Moderne ? facturer au "réel" 

Pourtant, dans un article, l’association UFC que Choisir assure que les signataires d’un contrat antérieur à 2016 ne sont pas tenus d’accepter la pose du compteur. Enedis assure au contraire que l’engagement de garantir un accès au compteur concerne tous les consommateurs, quelle que soit la date de signature du contrat. "On a toujours eu le droit à l’accès aux compteurs pour des questions de sécurité, de relève, ou pour changer les compteurs."  Evidemment, mais pas pour faire autre chose que du relevé et de la maintenance, pas pour modifier la nature du courant électrique. Et soyons sérieux, comment fait Enedis si je suis absent et que le compteur est à l'intérieur ?

Menteur    Pour avoir accès aux parties privatives d'un immeuble, les pompiers n'ont pas d'autre choix que de défoncer la porte (source SDIS 59). Pour accéder aux compteurs en cas d'incendie, ce sont les pompiers qui ouvrent à Enedis. 


Date de création : 27/10/2020 11:24
Dernière modification : 18/11/2020 15:13
Catégorie : - Presse
Page lue 2636 fois
 

CHRISTOPHE EST UN LANCEUR D’ALERTE !

Christophe, faucheur de concentrateurs, audience du 15/04/2021

Précédemment :

__________________________________________________

Bonjour,

J'invite celles et ceux qui le peuvent à verser un petit quelque chose par le biais de cette cagnotte en ligne :

https://www.leetchi.com/fr/c/wmnDyBP5

Il s'agit d'aider Christophe qui passe en procès le 15 avril 2021 pour avoir "décapité" de nombreux concentrateurs du système Linky. On peut certes estimer que son action, bien que totalement justifiée sur le fond, était imprudente sur la forme. Mais voilà, c'est fait et il a besoin de 3000 euros pour les honoraires de son avocat. Il a besoin de cette défense car il risque gros.
Pour la petite histoire, il a été dénoncé par une riveraine qui a appelé la police...

Merci d'avance pour lui
Stéphane

Christophe est ehs (électro hyper sensible) ; il habite Rennes et a vu se densifier l’électrosmog ambiant avec la 3G la 4G, essai de 5G à la Gare, et le système linky.
Il a entendu régulièrement d’autres personnes électro hyper sensibles au sein des associations « alterondes 35 » et « AALGA Bretagne » se plaindre de douleurs, de souffrances, d’exclusion et en a été ému.


Devant le pilonnage de la société Enedis, et le déni de l’État, il a choisi d’agir : et a démonté méthodiquement des dizaines de concentrateurs du système linky qui injectent sur nos réseaux électriques pas moins de 30 à 90 khz en G3,lesquels réseaux domestiques non blindés sont prévus pour recevoir du 50 hz. 
Trois restaient en attente.


Le 3 juillet 2020, il a vu débarquer chez lui une dizaine de gendarmes qui l’avaient repéré en installant des caméras à proximité de certains concentrateurs. Et il leur a donné les composants de ses prises, triés méticuleusement dans des bacs, le plastique d’un côté, les terres rares (extrêmement polluantes) de l’autre, en vue du recyclage.

Il est un lanceur d’alerte, confronté au lobbie EDF/ENEDIS de l’État, qui veut imposer par tous les moyens la dictature des ondes et du flicage, et que de nombreux collectifs partout en France, refusent.
Nous demandons que Christophe soit jugé comme lanceur d’alerte et bénéficie d’un statut et d’une protection accordés par la loi du 9 décembre 2016.

Il n’a pas d’arme et ne menace aucune vie humaine, au contraire, la protège, en éliminant les radiofréquences en ondes pulsées nuisibles à la santé, comme on peut le lire dans la résolution 1815 du Conseil de l’Europe qui date de 2011, dans la loi Abeille votée en 2015, dans la Charte de l’environnement 2004, ainsi que la Charte du citoyen Européen.

Il s’en est pris à du matériel et non à ses semblables, on ne peut mettre ce comportement éthique et responsable dans la même catégorie que des islamistes lanceurs de bombes sur les places publiques ?

L'article 35 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen de 1793 légitimise la désobéissance civile :"Quand le gouvernement viole les droits du peuple, l'insurrection est, pour le peuple et pour chaque portion du peuple, le plus sacré des droits et le plus indispensable des devoirs."

Merci de le soutenir en signant et diffusant la pétition :

https://www.mesopinions.com/petition/justice/christophe-lanceur-alerte/98146

et en le soutenant financièrement pour les frais d'avocat.

Les citoyens éclairés

Maison des associations

Place Penvern 56600

https://lescitoyenseclaires.org

Lire la suite