EDF lui réclame 6 000€, « j’ai l’impression d’être rackettée »

Après un changement de compteur, EDF lui réclame 6 000€, « j’ai l’impression d’être rackettée »

https://www.lavoixdunord.fr/1070770/article/2021-09-17/st-remy-chaussee-edf-lui-reclame-6000eu-j-ai-l-impression-d-etre-rackettee

Le téléreport ne fonctionnait plus ? Enedis ne s'en était pas aperçu ?

Aucune des victimes des erreurs pré ou post-Linky, ne prend des photos mensuelles de ses index. moi, si.

Après un changement de compteur en février, Delphine Honoré s’est retrouvée avec une facture EDF de plus de 6 000 €. Incompréhensible pour cette habitante de Saint-Rémy-Chaussée qui vit seul avec son compagnon dans une maison équipée d’une cheminée. Contacté, le fournisseur d’énergie reconnaît une erreur.

M.B. | 

Ces derniers mois, Delphine Honoré est passée par toutes les émotions. D’abord sonnée, quand elle reçoit au mois de mai une facture EDF de 6686,58 €. Gloups ! « Je suis tombée des nues », lâche cette prof domiciliée à Saint-Remy-Chaussée. Elle pense à une simple erreur et se met en tête de contacter le service client. Le début d’une longue spirale. Les appels se multiplient avec, à chaque fois, un téléopérateur différent qui semble découvrir le dossier. Mais la conversation se conclut par la même réponse. Il faut payer.

Ces derniers mois, Delphine Honoré est passée par toutes les émotions. D’abord sonnée, quand elle reçoit au mois de mai une facture EDF de 6686,58 €. Gloups ! « Je suis tombée des nues », lâche cette prof domiciliée à Saint-Remy-Chaussée. Elle pense à une simple erreur et se met en tête de contacter le service client. Le début d’une longue spirale. Les appels se multiplient avec, à chaque fois, un téléopérateur différent qui semble découvrir le dossier. Mais la conversation se conclut par la même réponse. Il faut payer.

« J’étais en pleurs au téléphone, personne ne voulait m’écouter »

« J’étais en pleurs au téléphone, personne ne voulait m’écouter, assure Delphine Honoré. J’en dormais plus, on pense à ça toute la journée, mes problèmes de santé se sont même aggravés. » À étudier de plus près la situation de Delphine, le montant de cette facture paraît d’autant plus aberrant. Elle vit dans son logement seule, sans enfants, avec son compagnon. «  Il y a une cheminée, on consomme environ dix stères de bois, le chauffage ne monte qu’à 17 degrés l’hiver », précise Jérôme Denhez, qui partage la vie de Delphine. Pour couronner le tout, la toiture est équipée de panneaux photovoltaïques.

Un élément suspect avait alerté le couple au mois de février, lorsqu’un technicien s’était déplacé pour installer le nouveau compteur Linky. Il lui avait assuré que son ancien compteur était défectueux. « Je pensais qu’il allait faire remonter l’information, se souvient Delphine. Je me disais même qu’on allait me rembourser de l’argent. » Car son nouvel appareil connecté lui permet de suivre sa consommation en temps réel. Les données sont claires, chaque mois, les factures oscillent entre 76 et environ 200 €. Loin des plus de 300 € mensuels qu’on lui réclamait avant le Linky.

Une erreur

Face à EDF, Delphine se heurte à un mur. En juillet, le couperet tombe : soit la facture est réglée, soit le courant est coupé. « J’ai dû négocier comme un marchand de tapis. J’ai effectué un premier règlement d’urgence, mon compagnon m’a prêté 1000 €. » Pour conclure le solde, les conseillers invitent l’habitante de Saint-Rémy à se rapprocher d’une assistance sociale. « J’ai l’impression d’être rackettée. »

Nous avons donc contacté EDF qui, après avoir examiné la situation de Delphine, a reconnu une erreur. « Nous sommes désolés que personne chez nous ne s’en soit rendu compte », regrette-t-on. Les 6 000 € ont été annulés et le couple devrait même recevoir un chèque de remboursement pour le trop-perçu des dernières années.

Que s’est-il passé?

Comment expliquer l’édition d’une facture de plus de 6 000 € de la part d’EDF. « Le compteur de cette cliente était défectueux, de 2017 à début 2021 », révèle le fournisseur d’énergie. Il se trouve que le boîtier extérieur permettant de relever les consommations ne fonctionnait plus selon EDF, et un rendez-vous avec un technicien pour accéder au compteur « n’a jamais pu être programmé. »

« En début d’année, lors de la dépose du Linky, la cliente a fourni un relevé de son ancien compteur qui du coup était erroné. Sauf que Enedis s’est basé sur ce relevé pour nous transmettre les informations permettant la facturation », ajoute une représentante d’EDF. Une somme de 1 400 € a déjà été remboursée à Delphine. Une nouvelle régularisation devrait avoir lieu d’ici février, le temps que le compteur Linky soit capable de déterminer la consommation réelle du couple sur une année.


Date de création : 07/10/2021 16:16
Catégorie : Quelles économies ? -
Page lue 319 fois