Nouveautés du site

(depuis 40 jours)
 

CITATIONS

Tous les grands combats sont d'arrière-garde. Et l'arrière-garde d'aujourd'hui est l'avant-garde de demain. Marguerite Yourcenar..

Je limite mes consommations d'eau, de gaz, d'électricité, de bière, de carburant... Je ne gaspille pas et ce, sans l'aide de machines, car, j'ai été éduqué ainsi. Julien Constant                                                                                                                                                                                                                  

Nous respecterons le choix de chacun, et lorsque les particuliers appelleront GRDF, ils seront sortis du périmètre de pose. Arnaud Schneider, responsable Aquitaine Midi-Pyrénées du déploiement des compteurs de gaz Gazpar.                                                                                                                                     

Le kVA (kilovoltampère) ne correspond pas exactement au kilowatt (kW). « On perd tous 13 % de disponibilité en termes de puissance », comptabilise Jean-Claude Defives, ancien électricien de Lauwin-Planque.                                                                                                                                                                                                                              

J'en appelle au refus de l'achat d'objets connectés et de protocoles dits intelligents ; au refus de l'infiltration tous azimuts de capteurs, tels les compteurs Linky appelés à mémoriser nos gestes au sein de nos habitats. Ce qui est en jeu, c'est la sauvegarde des valeurs humanistes qui nous constituent. Eric Sadin

26/01/2011 - ) « Ce compteur n’a rien d’intelligent. Il n’apporte rien en ce qui concerne la maîtrise de la demande d’électricité. Et son modèle économique n’est pas d’une clarté absolue.  Philippe van de Maele, (alors président de l'ADEME                                                                                                                                                         

Orthographe : Les compteurs communiCants espionnent en communiQUant nos données ; les fabriCants de chaussures gagnent leur vie en les fabriQUant.  Les gaz suffoCants tuent en suffoQUant leurs victimes. Les arguments convainCants se valident en nous convainQUant... Les humains sont des êtres communiCANTS qui vivent en communiQUANT entre eux. Les attitudes provoCantes attirent l'attention en provoQUant des réactions outrées. Julien Constant

13 avril 2018 France Inter : "Il y a une procédure qui permet de refuser l’installation du compteur. Certains contestent en disant qu’elle est trop compliquée à mettre en place, que c’est trop dur de le demander, mais c’est possible. Secrétaire d’Etat au numérique M. Mahjoubi                                                                     

"L'obligation (NdR :pour Enedis, pas pour les usagers) demeure. Après, les clients qui manifestent un refus peuvent le faire au titre du respect de la  propriété privée." Jean-François Harinordoquy, Enedis Pays Basque.                                                                                                                               

Si les sections de câbles ne sont pas adaptées aux nouveaux réglages, des accidents (feu) peuvent se produire quand le particulier demande à Enedis d'augmenter la puissance de son compteur à distance pour répondre à des besoins en énergie plus grands.(ex : achat d'un jacuzzi) Promotelec (signalé par Stéphane Lhomme)

"Le refus de remplacement d’un compteur par un particulier est possible.  Bien entendu tout recours à l’intimidation ou non-respect de la propriété privée est inacceptable et le gouvernement condamne tout comportement de cette nature. Nicolas Hulot                                                  

« Enedis, ... n’a pas le pouvoir d’imposer sa présence et tout usager peut s’y opposer et refuser l’accès à Enedis à son domaine privé. Enedis s’est ainsi engagé auprès de la Ville de Paris à ne pas forcer la main des usagers qui confirmeraient le refus de l’installation de Linky chez eux." Célia Blauel Mairie de Paris.

"Il n'y aura pas de clients exclus du dispositif Linky, sauf ceux qui ne voudront pas ouvrir leur porte, parce qu'on n'est pas habilité à forcer la porte des clients qui ne voudraient pas nous ouvrir, ou qui résistent…" Philippe Monloubou, Président du Directoire d'Enedis                                                                

Le déploiement du compteur Linky ne doit en aucun cas être une contrainte imposée aux usagers et je vous demande de faire cesser ces pratiques qui contredisent ma volonté  Ségolène Royal.                                                                                                                                                                                                      

"Si le client (...) nous oppose un refus (…) le client ne s'expose à rien (…) il n'y aura pas d'amende, pas de pénalité." Bernard Laurens, Directeur Territorial d'Enedis Bretagne

« Ce que l'on souhaite c'est que les techniciens qui interviennent (…) respectent la propriété privée, et si un client s'exprime lors du changement, respectent la volonté du client » Gladys Larose, relations publiques d’Enedis.                                                                                                                                                      

L’Ordonnance de Référé du TGI de Grenoble interdit « à la SA ENEDIS d’installer le compteur communicant par Radio Fréquences, dit Linky dans le domicile » et condamne la SA ENEDIS aux dépens et dédommagements en application des dispositions de l’article 700 du code de Procédure Civile. " TGI Grenoble

"Je vous prie de noter que les États membres ont toute latitude pour statuer sur ces questions... , ou la possibilité pour les consommateurs de ne pas adhérer au système." 11/08/2017 Jean-Claude Juncker, Président de la Commission européenne.                                                                                          

La bureaucratie libérale... Parce qu'en plus, il vous ont mis un truc là, le compteur Schmoll là.. Ha ha, il a mis en route la machine à laver, ah ben dis-donc, elle est pas neuve, et ainsi de suite, ... ce contrôle permanent , c'est eux qui l'ont inventé... 2 avril 2017 Meeting à Châteauroux. Jean-Luc Mélenchon.

La jurisprudence définit le domicile comme le « lieu où, que l’intéressé y habite ou non, il a le droit de se dire chez lui, quel que soit le titre juridique de son occupation et l’affectation donnée aux locaux » (Cour de cassation, chambre criminelle, 4 janvier 1977, N° 76-91105). (https://www.legavox.fr/blog/maitre-anthony-bem/delit-penal-violation-domicile-conditions-21147.htm).

 

Avant Linky, jamais de feux de compteurs...

Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neuf Linky, un compteur flambant neufLinky, un compteur flambant neuf
Vous êtes ici :   Accueil » ils refusent de payer 670 €, le fournisseur bride leur compteur à distance en répression

Les questions essentielles


Que dit la loi ?

chateau-fort.jpgL'essentiel se lit dans les Codes Pénal et Civil  que les techno-industriels-gouvernants n'ont pas pu ou su (encore) modifier (Ouf !). Il s'agit de la liberté fondamentale d'avoir un chez-soi. Un lieu de vie, un abri, un refuge, un terrier.
   Inviolable ; autrement dit défendable contre toute intrusion, fût-elle bien intentionnée.
   Il s'agit encore de la liberté fondamentale qui en découle : l'appartenance, la jouissance comme dit le législateur. Exemples : je paie une location de mon logement : j'y suis vraiment chez moi.
Je paie une location de mon compteur : on n'a pas le droit de me mettre un capteur à la place sans mon accord.

Tout feu, tout flamme

Linky-feu.jpg  On peut remonter jusqu'au début du 20ème siècle : pas d'incendies liés au compteur électrique : Linky est vraiment une innovation, un concept flambant neuf !
  La presse, dont Enedis fait partie des annonceurs, n'aurait pas manqué une occasion de signaler les incendies de Compteur Bleu ! ...
Imaginez : - La Voix qui Mord : Dernière Minute : Un Compteur Bleu prend feu à Trifouilly les Bédouilles !   - Valeurs Délictuelles : A la Une : Un compteur électronique première génération explose à Tripour les Furets !    - L'Usine Poubelle : Scoop ! Tous les compteurs brûlent, pas seulement les Linky ! Mais non, rien dans la presse jamais à ce sujet...

BILAN général Incendies de compteurs (E.P. Collectif Stop Linky des Citoyens)

UFC : Objets connectés !

Que Choisir Avec l'UFC Que Choisir, c'est "dans son ADN", on n'a que l'embarras du... choix. Que Choisir est pour Linky moyennant quelques améliorations... Et sa pétition a dépassé l'objectif de 320 000 signatures !
Pendant ce temps, persuadés que "c'est obligatoire", 30 millions de domiciles se sont laissé équiper... Et jamais il n'y a eu autant d'augmentation de l'électrosensibilité*, d'incidents, d'incendies et de factures affolantes... Bof, ça n'arrive qu'aux autres...

* électrosensibilité à laquelle Linky participe, s'ajoutant au wifi, aux CPL des boîtier internet, à la 3G, 4G, au téléphone sans fil (Digital Enhanced Cordless Telephone), le blue-tooth, bien pire, la 5G,... Note : tout est câblé chez moi, pas d'ondes inutiles. Quand je peux décider moi-même, je le fais.

Pourquoi refuser !

LinkyGazparEauNon.jpgJ'ai dit NON au Linky (et au Gazpar, et compteur d'eau communicant) car je suis libre de choisir, et chez moi, le WIFI est désactivé (ça consomme aussi du courant, c'est facile à pirater, je n'en ai pas besoin pour faire mon site web), le DECT aussi (téléphone sans fil). (Digital Enhanced Cordless Telephone, Pas de CPL entre les deux boîtiers internet-TV, Pas de bluetooth ni de GPS dans ma voiture. Et si la liberté chez soi devenait illégale, je refuserais quand même.
 
T
out le monde le voit en 2020 : le compteur-capteur communicant ne change pas les habitudes, ne génère aucune économie, bien au contraire.
Mon "Non" affiché sur ma porte s'oppose au "oui" implicite de la majorité, cette abdication générale dans la société de la consoumission au monde-machine. Lire Ne pas gérer les nuisances mais les supprimer !

Discrimination

Linky-feu.jpg

Il y a quatre catégories de Français : 
1. Ceux dont le compteur est dans leurs murs : ils n'ont eu qu'à dire non.
2. Ceux dont le compteur est dans leur coffret dehors : ils ont rarement réussi à empêcher la pose
3. Ceux qui ont réussi à faire remettre un compteur classique.
4. Ceux qui préfèrent subir : l'immense majorité.

Tous ces braves gens de Que Choisir, l'INC, le Médiateur de l'Energie, les maires, les défenseurs des droits, les procureurs, les préfets, etc. acceptent cette situation violemment contraire aux fondements même de leur mission. Qu'est-ce donc qu'une dictature ?

ils refusent de payer 670 €, le fournisseur bride leur compteur à distance en répression

Linky : ils refusent de payer 670 €, le fournisseur bride leur compteur à distance en répression

https://www.midilibre.fr/2021/10/28/linky-ils-refusent-de-payer-670-le-fournisseur-bride-leur-compteur-a-distance-en-repression-9895486.php

Un couple de l'Eure s'oppose au règlement d'une facture supplémentaire qu'il trouve injustifiée. En représailles, la puissance du compteur a été réduite, ce qui ne suffisait pas pour vivre convenablement.

En baissant la puissance de leur compteur électrique Linky de 9 à 3 kWh et en les menaçant de le réduire à 1, le fournisseur d'énergie a fini par avoir gain de cause au bout de quelques mois.

Un couple habitant Amfreville-sous-les-Monts dans l'Eure a été en guerre avec son fournisseur d'électricité depuis la pose d'un compteur Linky en 2019, comme le rapporte Paris Normandie.

2 700 euros d'électricité payés

Le compteur posé sans qu’il soit informé, a fait selon lui grimper sa note d'électricité à l'époque.

La femme explique que la facture "a été multipliée par quatre par rapport aux six premiers mois de 2019, sans avoir modifié nos habitudes." Donc en 2020, ils doivent payer 2 700 euros, alors qu'ils ont en parallèle des appareils qui fonctionnent au gaz.

Ils décident alors de changer de fournisseur à la fin de 2020.

Une facture supplémentaire dont ils ne comprennent pas le montant

Mais ils vont recevoir une facture supplémentaire de 670 euros pour une période de 52 jours pourtant déjà comprise dans leur contrat.

Ne comprenant pas le montant et à quoi il correspond, ils refusent de payer. 

Le fournisseur leur baisse leur capacité de consommation, mais il continue de les prélever tous les mois

Comme le couple refuse de payer, le fournisseur ne s'embarrasse pas. Tant que les 670 euros n'auront pas été réglés, leur consommation ne pourra pas être supérieure à 3 kWh - leur contrat stipule au départ 9 kWh.

Et grâce au compteur Linky, la démarche est effectuée à distance. Leur prélèvement mensuel est pourtant toujours effectif.

Une baisse handicapante

Et cette baisse de 6 kWh va être très handicapante pour le ménage. Parents d'une fillette de 2 ans et attendant un deuxième enfant, la vie va se compliquer.

Comme l'explique la femme, il n'était pas possible d'allumer plus d'un radiateur avec le cumulus. "Le linge, il fallait le laver à la main ou l'apporter à la laverie."

Médiation nationale de l’énergie contactée

Face à cette "prise d'otage" de leur fournisseur, ils décident de s'adresser à la Médiation nationale de l'énergie qui est censée résoudre les litiges avec le fournisseur d'énergie.

L'organisme leur aurait spécifié qu'il y avait bien une "anomalie" dans leur dossier, mais qu'il ne pourrait pas faire grand-chose.

Le couple a fini par céder au bout de sept mois et a dû régler la facture sans savoir à quel montant elle correspondait.

D'autant plus que le fournisseur commençait selon eux, à les menacer de baisser le compteur à 1 kWh.

   ​​​​​



« Ça nous pourrit la vie » : le bras de fer entre une famille et son fournisseur d’électricité

Un couple d’Amfreville-sous-les-Monts fait face à une explosion de sa consommation d’électricité depuis la pose d’un compteur Linky. Le fournisseur d’énergie a baissé la puissance du compteur parce que les époux refusaient d’honorer une régularisation astronomique. La famille a fini par payer.

https://www.paris-normandie.fr/id244150/article/2021-10-25/ca-nous-pourrit-la-vie-le-bras-de-fer-entre-une-famille-et-son-fournisseur?referer=%2Farchives%2Frecherche%3Fdatefilter%3Dlastyear%26sort%3Ddate%2520desc%26word%3Dca-nous-pourrit-la-vie-le-bras-de-fer-entre-une-famille-et-son-fournisseur

Elle nous a demandé de préserver son anonymat et celui de ses fournisseurs d’énergie successifs, « par peur des représailles »Le cas de Morgane, domiciliée à Amfreville-sous-les-Monts, n’est pas isolé, et son témoignage apportera sans doute de l’eau au moulin des détracteurs du compteur intelligent Linky. La trentenaire assure pourtant ne pas être dans les rangs des anti-Linky. « J’en avais déjà un dans mon ancien logement, au Grand-Quevilly, et je n’ai jamais eu de problème. »

 Une facture d’électricité multipliée par quatre

Depuis le mois de juillet 2019, et la pose à son nouveau domicile de la technologie communicante d’Enedis - « sans que j’en aie été informé » - en lieu et place de son ancien compteur électronique, Morgane et son compagnon vivent « un enfer »Comme de nombreux usagers en témoignent régulièrement dans les médias ou sur les forums, la mère de famille a observé une explosion anormale de sa consommation et une hausse vertigineuse de sa facture d’électricité à partir de cette date. « On s’est installé ici en janvier 2019. Tout était stable et correct. Ensuite, ma facture a été multipliée par quatre par rapport aux six premiers mois de 2019, sans avoir modifié nos habitudes. »

Montant de la douloureuse : 2 700 € en 2020. Selon elle, l’inflation du prix de l’énergie « ne peut pas tout expliquer »« Dans la cuisine, le four et la plaque fonctionnent en plus au gaz, pas à l’électricité. »

 On lui réclame 670 € pour 52 jours !

En changeant de fournisseur en fin d’année 2020, Morgane pensait régler son problème. Il n’a fait au contraire qu’empirer. « Alors qu’on avait signé un contrat de 120 € mensuel, on a reçu une facture supplémentaire de 670 € correspondant à 52 jours de consommation en janvier et février 2021. Il fallait payer tout de suite. On a refusé, car on ne comprenait pas. »

La sanction n’a pas tardé. « En avril, ils ont réduit la puissance de notre compteur électrique de 9 à 3 kilowattheures, alors même qu’on était toujours prélevé mensuellement. Ils ne voulaient rien savoir. »

 Au bout de sept mois, elle cède face aux pressions de son fournisseur d’énergie

L’impact au quotidien est immédiat, alors même que Morgane, déjà maman d’une petite fille de 2 ans, vient d’apprendre qu’elle est à nouveau enceinte. « On avait juste assez pour un radiateur et le ballon d’eau chaude. Le linge, il fallait le laver à la main ou l’apporter au lavomatic. » Elle se tourne alors vers la Médiation nationale de l’énergie. « Ils m’ont confirmé qu’il y avait une anomalie, mais que dans ce genre d’affaire, c’était le pot de fer contre le pot de terre. »

Son fournisseur, lui, maintient la pression pendant sept mois. Jusqu’à il y a deux semaines. « Si on ne payait pas la facture de 670 €, ils nous menaçaient de baisser la puissance à 1 kilowattheure. On a cédé. C’est dégueulasse. »

Morgane et son compagnon vivent malgré tout toujours dans la hantise. « On se chauffe au minimum avec les radiateurs, on vérifie tout, de peur d’avoir à nouveau de mauvaises surprises. Ça nous pourrit la vie. »


Date de création : 01/11/2021 17:09
Catégorie : Quelles économies ? -
Page lue 467 fois