Vous êtes ici :   Accueil » Combien va coûter la relève des compteurs pour les anti-Linky ?
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Combien va coûter la relève des compteurs pour les anti-Linky ?

Combien va coûter la relève des compteurs pour les anti-Linky ?

Comment souvent, je me demande ce que les journalistes ont bien pu étudier à l'école.... Pas la curiosité en tous cas...Car c'est deux relèves humaines annuelles qui seraient peut-être éventuellement facturées aux récalcitrants.  La relève "manuelle" (pour "sur place" au lieu de "à distance" serait une corvée pour l'usager. Libération ne discute pas cet a priori ridicule.
 Après l'article de Libération, lire Mon changement de fournisseur, en gardant mon compteur

https://www.liberation.fr/checknews/2018/11/05/combien-va-couter-la-releve-des-compteurs-pour-les-anti-linky_1689092/

par Emma Donada

publié le 5 novembre 2018 à 16h05

Question posée par Nicolas Kovacs le 29/10/2018

Bonjour,

Vous nous avez posé cette question que nous avons raccourcie : «J'ai refusé la pose d'un compteur Linky chez moi, pour la simple raison que mon ancien compteur fonctionne très bien. Le technicien de la société sous-traitante m'a dit que j'aurais alors à payer 150 euros deux fois par an pour son déplacement pour lire le compteur, et que de toute façon à partir de 2020 la pose sera obligatoire pour tout le monde, et qu'à ce moment-là, la pose sera payante et coûtera "dans les 380 euros". Pouvez-vous vérifier ces infos ?»

Les nouveaux modèles de compteurs communicants -dits Linky- qui sont installés en ce moment par Enedis (ex-Erdf) permettront le transfert des données de consommation au gestionnaire d’électricité, sans avoir besoin d’une relève manuelle, comme c’est le cas actuellement. Certains particuliers méfiants vis-à-vis de ce nouveau dispositif entendent s’opposer au remplacement des compteurs.

Un relevé payant prévu au moins une fois par an 

Comme nous l'avons expliqué précédemment sur CheckNews, les consommateurs dont l'appareil se situe à l'intérieur du domicile peuvent refuser l'installation, en interdisant l'entrée dans leur domicile. Le principe selon lequel les usagers refusant le compteur Linky se verront facturer les opérations de relève des compteurs est acquis. Dans ces cas, Enedis prévoit «un «relevé spécial» payant au moins une fois par an», peut-on lire dans un dossier à l'intention des usagers. Contacté par CheckNews, Enedis indique que «les compteurs d'électricité des logements non équipés en compteurs Linky devront faire l'objet d'un relevé spécifique, lequel impliquera une prestation résiduelle de relève à pied», même si pour l'instant aucun tarif n'a encore été fixé.

La CRE, chargée de fixer les prix des différentes prestations des réseaux de gaz et d'électricité a entamé une réflexion sur la facturation des relèves à pied après la fin du déploiement du dispositif Linky. Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

Un surcoût évalué vers 2021

Le coût devra être déterminé après avoir suivi et estimé le nombre de foyers concernés et leur situation géographique :

«La CRE demande aux GRD [gestionnaire du réseau de distribution, Ndlr] un suivi des surcoûts occasionnés par la relève des compteurs classiques résiduels dans les zones où les compteurs évolués ont été déployés. Ce suivi permettra dans un second temps la mise en place de cette prestation, facturée aux consommateurs qui ne seront pas équipés de compteurs évolués de leur fait, une fois leur zone de déploiement saturée, et après plusieurs relances de la part du GRD», peut-on lire.

«Si deux particuliers se trouvent dans des quartiers opposés, et que l'un d'eux se situe à 45 minutes du centre d'Enedis, le surcoût n'est pas le même», illustre la CRE. Il faudra au moins attendre la fin du déploiement national en 2021, estime la CRE pour en savoir plus sur les consommateurs concernés.

Non, la CRE ne propose pas de facturer 19 euros par mois les anti-linky

Plusieurs sites, comme les moutons enragés, affirment de leur côté que la Commission de régulation de l'énergie (CRE) étudie la possibilité de facturer 19 euros par mois la relève des données de consommation. La CRE évoque bien cette somme dans un document, mais le passage a été déformé ou mal compris.

En effet, dans texte du 4 novembre 2015 sur une consultation publique organisée sur le principe de «tarification de prestations annexes», la CRE fait référence à un tarif appliqué à 100 000 compteurs de clients industriels et tertiaires de Gaz Réseau Distribution France (GrDF) qui étaient déjà relevés mensuellement :

«Le maintien d'une relève à pied pour quelques clients isolés représente en effet un coût unitaire beaucoup plus élevé que celui de la relève à pied en masse pratiquée aujourd'hui. Dans le cadre du projet dit «T3MM» de GRDF, qui visait à généraliser la télérelève des clients industriels et tertiaires, jusqu'alors encore relevés à pied mensuellement, la CRE a décidé de l'introduction dans les prestations de GRDF d'une prestation de relève à pied facturée environ 19 € HT / mois, correspondant aux coûts induits par la nécessité de continuer à relever ces consommateurs à pied. Cette prestation avait été introduite à la fin du projet de déploiement des compteurs et après plusieurs relances auprès de ces consommateurs», peut-on lire. «C'était à titre d'exemple», explique la CRE contactée par Checknews.

Vous nous demandez aussi si la pose du compteur (pour l’instant gratuite) deviendra payante. Sur ce point, la CRE explique ne pas avoir encore pris de délibération.

En résumé : les consommateurs ayant refusé l'installation d'un compteur Linky devront bien payer «un «relevé spécial» payant au moins une fois par an, selon Enedis. Mais ce montant de celui-ci n'a pas encore été fixé.

En revanche, Enedis a déjà mis en place un tarif pour les collectivités, les industriels (ceux qui souscrivent une puissance de plus de 36 kVA) «refusant la pose d'un compteur évolué ou l'activation du dispositif de télécommunication». En effet, le déploiement des compteurs chez ce type de client étant terminé depuis 2016, il a été possible d'évaluer le surcoût. La grille tarifaire d'Enedis 2018 prévoit ainsi une tarification spéciale au montant de 109 euros TTC.


Date de création : 11/03/2022 18:20
Catégorie : Quelles économies ? -
Page lue 369 fois