Vous êtes ici :   Accueil » Voiture électrique : communication trompeuse de la part de la direction de l'UFC-QueChoisir
 
 

Nouveautés du site

(depuis 40 jours)

Retrait Linky : remettez-moi un compteur non communicant

Retrait-Linky.org.jpg

Enedis ou ses sous-traitants vous ont mis un compteur communicant Linky alors que vous n'en vouliez pas, ou bien vous avez changé d'avis et vous n'en voulez plus : ce site est fait pour vous.

Site gratuit uniquement destiné à demander le retrait des compteurs Linky.

Lire la suite

Mais combien sommes-nous SANS Linky ?

Vous non plus, vous n'avez pas de Linky ?
Combien de récalcitrants n'ont pas de Linky ?  Comptons-nous, signez ici Lire le texte de la pétition
 

Lettrinfo 12 mars 2022

Refuser Linky est gratuit.
Futé : la relève mensuelle gratuite.
 

Oui certes, mais, à partir de 2025, j'aurai peut-être à payer 50 € par an pour deux relèves humaines par an ! 25 € la visite, c'est comme chez le toubib donc. Pas cher payé pour un peu de liberté. D'ailleurs, le compteur blanc est toujours en vente.
 

La CRE réclame cela depuis 2015 au moins ! Non, ce n'est pas un scoop chers chiens de garde, spécialistes de la défakation des niouzes ! Dans une délibération du 3 mars 2016 «portant sur la tarification des prestations annexes», elle considère «justifié que les consommateurs qui n'ont pas laissé l'accès au compteur se voient facturer une prestation de relève à pied résiduelle, compensant les surcoûts occasionnés, mais que cette prestation ne peut être mise en place à ce stade, à défaut de connaître l'ampleur de ces surcoûts».

A lire aussi Stéphane Lhomme 09/03/2022


Mon changement de fournisseur

Je viens de revenir chez EDF, après trois ans chez Mint, ainsi la mensualité est passée de 123 à 84 euros. Mais Linky n'est pas entré chez moi à cette occasion, pourtant, il a essayé. 
Mars 2022, je n'ai toujours pas de Linky. Et la campagne présidentielle ne parle jamais de mes préoccupations. Ah si ! Il vont tous accélérer la production d'électricité et continuer la connexion totale et la robotisation du monde. 
Mais j'ai encore la chance d'accueillir chez moi des humains ! Car Madame Enedis est venue sonner chez moi le 21/02/2022.   Alors que l'un des avantages du Linky, un gain pour le consommateur, serait de me priver de ce contact humain !

A lire aussi  Changement de fournisseur, toujours pas de Linky


Comme l'a expliqué le Collectif Vallon en décembre 2021, comme Stéphane Lhomme le rappelle régulièrement depuis au moins 2015, comme je le développe sur mon site depuis février 2018, le refus du Linky évite  des incendies, des arnaques, des pannes. Le refus du Linky est aussi une occasion de sortir de l'infantilisme dans lequel on nous plonge, et auquel tant de gens s'habituent...

A lire aussi  Collectif Vallon 12/2021   

Linky ne sert pas à faire des économies ; tout le monde voit bien qu'il n'est question que de l'accélération de l'augmentation de la consommation d'électricité, avec la vente d'innombrables gadgets connectés, l'explosion des climatiseurs, pompes à chaleur, le volume astronomique de données, vidéo notamment, du "cloud"... Mais Linky, c'est déjà de l'Histoire.

 L'auto-relève mensuelle et les photos d'index

   Nul besoin d'espace client ; ce lien suffit  https://www.enedis.fr/faire-le-releve-en-ligne

 L'idéal, c'est bien d'envoyer le relevé à Enedis. Je le fais chaque mois. Montrons donc que nous ne sommes pas des clients muets, que nous savons, sans Linky, surveiller et maîtriser notre consommation ! Je dispose des photos de mes deux index mensuels depuis 2015, et ça m'a fait économiser des sous.  Envoyer sur le site de Mint c'est possible, mais ils écrivent bien que c'est juste pour notre usage personnel (moi c'est le tableur Excel) ; et sur le site d'Edf, il n'est possible d'envoyer ledit relevé qu'à certaines dates.

J'ai donc les preuves de mes index sur les photos horodatées par le serveur de mon opérateur de téléphonie et aussi la confirmation écrite  par Enedis de mon autorelevé. Avis à ceux qui ont à subir des surfacturations.

Pourquoi ne faites-vous pas de photos de vos index, seul moyen de preuve contre une erreur d'Enedis ou de votre fournisseur ? Réagissez-donc à cet article et dites-moi.

 A lire aussi Preuves Photographiques à l'appui 

   

Bien sûr on vous signale que c'est dans l'attente de la pose d'un Linky, et en effet, si je déménage, si je décède, il est possible que la résistance disparaisse avec moi ; car combien sommes-nous d'Ohms résistants en France ? D'après Enedis, plus d'un million quand même...

Relevé pour Enedis 2022mars09.jpg

Relevé pour Enedis confirmation 2022mars09.jpg

Lire la suite

 
 
 

Voiture électrique : communication trompeuse de la part de la direction de l'UFC-QueChoisir

[Observatoire du Nucleaire]
Voiture électrique : une communication trompeuse de la part de la direction de l'UFC-QueChoisir

http://www.observatoire-du-nucleaire.org
Communiqué du 10 octobre 2018
Voiture électrique : une communication trompeuse
de la part de la direction de l'UFC - Que Choisir


Note préalable: l'Observatoire du nucléaire précise que, s'il critique fortement (et à juste titre) la voiture électrique, il ne fait pas pour autant la promotion de la voiture thermique (essence ou diesel) qui est, elle aussi, une calamité environnementale et sociale.

- La direction de l'association UFC-Que Choisir lance, en faveur de la voiture électrique, une campagne de communication parfaitement trompeuse.

- La direction de l'UFC-QueChoisir collabore avec celle du distributeur Enedis dans le but de favoriser le développement industriel du duo "compteur communicant Linky / voiture électrique", et ce au détriment des intérêts des citoyens.

 
Ce mercredi 10 octobre 2018, la direction de l'association UFC-Que Choisir a lancé une campagne de promotion de la voiture électrique sur la base d'une étude dont les résultats sont habilement présentés de façon à lui faire dire… l'inverse de la réalité.

Cette donnée cruciale est certes évoquée par UFC-QC, mais de façon si délibérément discrète qu'elle passe inaperçue. Le résultat ne s'est pas fait attendre : de nombreux médias titrent aujourd'hui sur le fait que posséder une voiture électrique serait économiquement avantageux, alors que c'est totalement faux : c'est seulement par le biais des fortes subventions publiques (totalement injustifiées, cf ci-dessous) dont elle bénéficie que la voiture électrique est artificiellement rendue compétitive.

La direction de l'UFC-QC ne triche pas seulement sur l'aspect financier mais aussi sur le plan environnemental, en particulier sur la question des émissions de CO2, en demandant par exemple que soit mis en place "un protocole de mesures des émissions de CO2 et de consommation des voitures en condition de conduite réelle", ce qui ne peut que privilégier la voiture électrique.

Or, ce que ne dit pas l'UFC-QC, c'est que la fabrication des batteries d'une voiture électrique émet en CO2 l'équivalent de 10 à 15 ans d'utilisation d'une voiture thermique, et ce avant même que la voiture électrique n'ait parcouru le moindre kilomètre ! (*)

A cela il faut ajouter les très graves conséquences environnementales et sociales causées par l'extraction des matériaux nécessaires à la fabrication de ces batteries, en particulier les filières du graphite et du lithium. Mais il est vrai que ces graves pollutions sont délocalisées : la voiture électrique permet à des urbains occidentaux privilégiés de rouler prétendument "propre" tout en polluant gravement à des milliers de kilomètres. (**)

Qui plus est, il est tout aussi injustifiable de recharger les batteries avec de l'électricité majoritairement nucléaire (comme en France) qu'avec de l'électricité produite par des centrales au charbon : c'est la peste et le choléra.

Ces graves tares de la voiture électrique suffisent à rendre totalement injustifiées les subventions publiques massives déployées par l'Etat en faveur des bornes de rechargement et de l'achat des voitures électriques : il est absurde de gaspiller ainsi l'argent public pour remplacer des voiture gravement polluantes (thermiques) par d'autres voitures gravement polluantes (électriques).

Cette communication trompeuse de la part de la direction de l'UFC-QC est à rapprocher de sa collaboration avec le distributeur Enedis en faveur du déploiement du compteur espion Linky, ce qui a déjà valu à l'UFC-QC une condamnation en justice (***).

Le distributeur Enedis et sa maison mère EDF ont en effet des intérêts industriels et financiers gigantesques à ce que soient développés conjointement les voitures électriques et les compteurs Linky, ces derniers devant servir à réguler le rechargement d'un parc de batteries de voitures électriques.

Il a été montré de quelle façon la direction de l'UFC-QC est en affaire plus que trouble avec celle d'Enedis (****), ce qu'illustre son engagement objectif, au détriment de ses propres adhérents et des citoyens en général, en faveur du programme Linky (qu'elle fait mine de critiquer... tout en demandant son "amélioration" !) et aujourd'hui de la voiture électrique.

--------------------------

(*) https://www.lemonde.fr/economie/article/2015/10/23/emissions-de-co2-l-impasse-de-la-voiture-electrique_4795636_3234.html

(**) https://reporterre.net/Corruption-pollution-consommation-les-ravages-du-lithium-en-Argentine

(***) https://www.sudouest.fr/2018/01/11/compteurs-linky-que-choisir-perd-son-proces-contre-le-girondin-stephane-lhomme-4101422-4697.php

(****) http://refus.linky.gazpar.free.fr/linky-ufc-que-trahir.htm


Date de création : 10/10/2018 19:39
Catégorie : Stéphane Lhomme - UFC QueChoisir
Page lue 10368 fois